"Bétail électoral", "Parti des musulmans": avec ses propos, Zuhal Demir (NVA) attaque tous nos concitoyens

"Bétail électoral", "Parti des musulmans": avec ses propos, Zuhal Demir (NVA) attaque tous nos concitoyens

Theo Francken a désormais de la concurrence. Zuhal Demir est secrétaire d’Etat fédérale en charge de l'Égalité des chances et pourtant elle se comporte en pyromane. Nous connaissions la N-VA comme arrière-garde du communautarisme linguistique, nous les savons maintenant prêts à toutes les outrances langagières.

En déclarant qu’un parti de la majorité, le CD&V, était le « parti des musulmans » et en considérant ces derniers comme du « bétail électoral », Mme Demir a commis une grave forfeiture.

Etant moi-même en charge de l’Egalité des Chances à la Ville de Bruxelles et ayant fait de la lutte contre les discriminations une priorité, je m’insurge contre ces propos irresponsables. Les musulmans votent comme citoyens. Ils ne suivent ni une voix divine qui viendrait les éclairer dans l’isoloir, ni un religieux. Ils votent eux-aussi avec leur libre arbitre. La religion relève de l’intimité de chacun !

Mme Demir stigmatise une partie de la population de notre pays et le fait qu’elle soit en charge de l’Egalité des Chances rend la chose encore plus condamnable. Ce faisant elle attaque tous nos concitoyens qui, au quotidien, se battent contre les discriminations et pour une société plus ouverte et plus tolérante.

Le Premier ministre doit agir de façon ferme et mettre de l’ordre dans cette majorité poudrière. Le Parlement doit également interroger le Premier ministre et la solidité gouvernementale pour en tirer le cas échéant toutes les conclusions.

Pour ma part, j’interpellerai l’UNIA afin de faire savoir quelle suite, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances souhaite donner à ces propos.

 

Mohamed Ouriaghli