SIDA : restons solidaires et vigilants !

SIDA : restons solidaires et vigilants !

La journée mondiale de lutte contre le SIDA est un moment symbolique qui a vu le jour en 1988. Et aujourd’hui, pour montrer notre solidarité avec les 16.000 personnes séropositives de Belgique, on lève les mains : Hands up !

VIH : 2,5 nouveaux cas par jour en Belgique

29 ans après la première journée mondiale de lutte contre le SIDA, force est de constater que la préoccupation, l’urgence est toujours d’actualité. En 2016, dans le monde entier, 1,8 millions de personnes ont été infectées par le VIH. En Belgique, on dénombre en moyenne 2,5 nouveaux cas de contamination au VIH par jour !  Il faut donc rester vigilant car même si le nombre de nouvelles contaminations diagnostiquées dans notre pays est en baisse, elle reste élevée !

La science continue d’avancer

Au niveau mondial, la tendance est positive puisqu’en 2010, les nouvelles infections par le VIH chez les adultes ont diminué d’environ 11%, les nouvelles infections par le VIH chez les enfants ont diminué de 47% depuis 2010 et les décès liés au SIDA ont, eux, diminué de 48% depuis 2005.

De plus, la science continue d’avancer. Fin juillet, des chercheurs belges dévoilaient pour la première fois les résultats d’une étude inédite : le test d’un médicament-vaccin pour le SIDA. Et, d’après les chercheurs, les résultats sont tout à fait spectaculaires. La Belgique est clairement un pays pionnier en Europe dans la lutte contre le VIH.

Le VIH tue encore 1 million de personnes par an

Certes, les traitements médicaux permettent aujourd’hui de mieux vivre avec le VIH et de ne plus le transmettre à son partenaire lors de relations sexuelles. Il n’empêche que le virus se propage toujours.

D’énormes efforts, indispensables, sont fournis de par le monde pour contenir les effets dévastateurs de cette maladie. Et la lutte est loin d’être finie puisqu’en 2016, le SIDA tuait encore 1 million de personnes dans le monde et que 2 personnes sur  3  n’ont pas accès au traitement, majoritairement en Afrique Centrale et de l’Ouest.

Se faire dépister à temps !

Il est de notre devoir collectif de prévenir les contaminations. Trop de nos citoyens continuent à courir des risques inconsidérés et en plus, beaucoup trop de personnes se font dépister trop tard.

En cette journée mondiale de lutte contre le SIDA, montrons notre solidarité envers les malades, sensibilisons contre cette maladie mortelle et continuons de lutter contre les discriminations qui affectent encore trop souvent les séropositifs. C’est notre vigilance, notre solidarité qui nous permettront d’éradiquer cette maladie ! Hands up !