• 31 nouveaux logements inaugurés à Tour et Taxis

    Philippe Close (PS), Bourgmestre et moi-même, Echevin du Logement, venont d'inaugurer 31 nouveaux logements sur le site de Tour et Taxis. Dans ce projet, la Régie foncière de la Ville de Bruxelles acquiert 31 nouveaux appartements avec pour objectif de mettre sur le marché des logements de qualité accessibles aux Bruxellois. Ce dynamisme mènera, au final, à dépasser les prévisions de créations et d’acquisition de logements faites en début de législature.

     

    Cette fois-ci, ce sont 31 nouveaux logements qui ont été créés et dont la Régie foncière se rend propriétaire. Le projet est situé sur le site de Tour & Taxis, le long de la rue Picard, à proximité de la Gare Maritime et du nouveau parc. Les bâtiments inaugurés, qui font partie d’un projet global privé, accueillent 31 nouveaux logements dont 12 respectent le standard passif et 19 le standard basse énergie, pour une surface habitable de 2935 m².

    Sans oublier les 19 caves, les locaux pour vélos, poussettes, poubelles, les locaux techniques et les compteurs.

    Ces nouveaux appartements sont répartis de la manière suivante :

    • 1 studio de 44 m²
    • 5 appartements 1 chambre de 67 m²
    • 2 appartements 3 chambres de 159 m² et 170 m²
    • 23 appartements de 2 chambres allant de 87 m² à 116 m²
    • Soit une surface habitable de 2935 m²

     

    En début de législature, en 2012, dans le Plan logements, nous avions prévu de construire 840 logements. Aujourd’hui, nous estimons que nous dépasserons ce chiffre puisque nous arriverons à plus de 950 logements créés. Avec ce projet, la Régie foncière fait l’acquisition de 31 nouveaux logements qui sont soit passifs soit basse énergie. La Régie foncière saisit des occasions pour négocier et acquérir à des prix raisonnables des logements qu’elle peut ensuite louer. Cela permet d’agrandir encore son patrimoine et de continuer d’offrir des logements de qualité à des prix raisonnables aux Bruxellois. De nombreux autres logements seront d’ailleurs mis sur le marché dans les mois qui viennent. 

     

     

    Maître d’ouvrage :

    Promoteur: Extensa

     

     

    Opérateurs : 

    Architecte: Jaspers-Eyers & Partners

    Entrepreneur: Van Laere nv

     

    Mise en location :

    Commencée en juin 2017.

     

    Coûts :

    Montant : 7.190.000€ hors TVA

     

     

  • Encore 1 mois pour participer à l’appel à projet ‘Egalité des chances’ !

    A mon instigation, en tant qu'Echevin de l'Egalité des Chances, la Ville de Bruxelles soutient des initiatives menées par les associations locales dans le domaine de l'égalité des chances en lançant son appel à projet annuel. Le subside « Egalité des Chances » de maximum 2000€ peut être obtenu par les associations bruxelloises qui en font la demande. Les dossiers doivent être introduits pour le 15 mars au plus tard et doivent concerner des activités informatives et éducatives qui s’adressent à la population, aux écoles, aux centres culturels ou aux bibliothèques de la Ville de Bruxelles.

    Il reste 1 mois pour entrer son dossier et obtenir jusque 2000 €. Cela vaut la peine, l’année passée, plus de 55 projets ont été soutenus et plus de 70000 € alloués. Les associations qui travaillent au quotidien pour améliorer l’égalité des chances font un travail fondamental. Avec ce subside, nous souhaitons leur donner un coup de main. 

    Quels projets sont éligibles ?

    Pour être soutenues, les initiatives en matière d'égalité des chancesdoivent être des activités informatives et éducatives qui s’adressent à la population, aux écoles, aux centres culturels, aux bibliothèques de la Ville de Bruxelles. Par "égalité des chances", il convient d’entendre les actions visant:

    • l’égalité entre les femmes et les hommes
    • la diversité au sein de la société et l’interculturalité
    • l’accueil et l’intégration des primo-arrivants
    • l’égalité entre les personnes de diverses orientations sexuelles
    • la gestion autonome et à l’indépendance de chacun, y compris pour les personnes à mobilité réduite, ayant un handicap ou souffrant de déficiences intellectuelles
    • la lutte contre la pauvreté

     

    Où trouver le formulaire de subsides ?

    Le formulaire de subsides de l'égalité des chances et le règlement peuvent être obtenus sur le site de la Ville de Bruxelles : http://www.bruxelles.be/artdet.cfm?id=5180

     

    Comment introduire son dossier ?

    Attention, les dossiers ne peuvent être introduits via la messagerie électronique, seulement par voie postale. Chaque formulaire de demande doit être renvoyé en 2 exemplaires pour le 15 mars 2017au plus tard à (un exemplaire par adresse de contact):

    - Cabinet de l'Egalité des Chances Immeuble Continental Boulevard Jacqmain 1 (6e étage) 1000 Bruxelles

    - Département Organisation - Cellule Egalité des Chances Boulevard Anspach 6 1000 Bruxelles 

    Remarque: le subside accordé est plafonné à un montant de 2.000 euros par activité ou projet.

     

    Responsable de l’organisation

    Cellule Egalité des Chances

    boulevard Anspach 6

    1000 Bruxelles

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

    https://www.facebook.com/egalite.deschances.52

    Tél : 02 279 21 50

  • La lutte contre les logements insalubres et inoccupés continue !

    En tant qu'échevin du logement, je suis heureux de vous faire part des avancées récentes quant à la lutte contre les logements insalubres et inoccupés. En effet, la Ville a décidé d’établir une charte de collaboration entre les acteurs de terrain pour lutter contre ces logements à l'abandon. La charte sera d’application pour le Contrat de Quartier Durable Bockstael jusqu’à la fin de l’année 2017.

    Après avoir activé pour la première fois le droit de gestion publique, sans consentement du propriétaire, en novembre 2016, la Ville de Bruxelles continue sur sa lancée. En effet, la Ville de Bruxelles, grâce au travail de nos équipes, a décidé d’établir une charte de collaboration entre les acteurs de terrain dans le cadre du Contrat de Quartier Durable Bockstael. Cette charte de collaboration devra permettre une meilleure coordination entre la Ville de Bruxelles, le CPAS, la Zone de Police Bruxelles CAPITALE Ixelles et les associations œuvrant à l’amélioration de l’offre et de la qualité des logements dans le périmètre du Contrat de Quartier Durable Bockstael. L’objectif est d’assurer la cohérence et la coordination des actions entreprises en matière de lutte contre les logements insalubres et les immeubles inoccupés,

    Concrètement, cette collaboration portera sur :

    • l’échange d’expériences, de savoirs et de bonnes pratiques en vue d’améliorer
    • l’efficacité des interventions de chacun ;
    • l’échange d’informations en vue d’améliorer la connaissance du quartier en général, et
    • des situations problématiques en particulier ;
    • le choix des actions communes à mener dans le cadre du Contrat de Quartier Durable ;
    • la coordination des moyens à mettre en œuvre pour améliorer ou résoudre les situations problématiques rencontrées ;
    • le suivi des actions entreprises. 

     

    Avec une collaboration plus étroite entre les acteurs de terrain, nous souhaitons aller encore plus loin dans lutte contre les logements insalubres et les immeubles inoccupés. Grâce à cela, les autorités communales pourront poursuivre leurs efforts pour louer les unités inoccupées sur son territoire, en privilégiant bien évidemment la conciliation avec les proprietaries.Le premier projet pilote de droit de gestion publique de novembre 2016, mené avec succès, nous motive à continuer dans cette direction.

     

    LE DROIT DE GESTION PUBLIQUE

    Pour rappel, les opérateurs immobiliers publics ont la possibilité de prendre en gestion un immeuble insalubre ou inoccupé, et ce, depuis 2004, c’est-à-dire depuis l’insertion de ce dispositif dans le code du logement régional. Pour ce faire, deux présomptions d’inoccupation du logement doivent être rencontrées : la faible consommation d’eau ou d’électricité, et l’absence de meubles dans le bien pendant une durée de douze mois consécutifs. La Ville de Bruxelles a activé pour la première fois ce droit de gestion publique en novembre 2016 sans le consentement du propriétaire, réfractaire à toute démarche pour occuper son immeuble.   

     

    DUREE DE LA CHARTE

    Cette charte de coordination est conclue entre les différents partenaires jusqu’à la fin du Contrat de Quartier Durable Bockstael, soit le 31 décembre 2017. Des dispositions pour la prolonger sont néanmoins prévues.

     

    Comme vous le voyez, en tant qu'Echevin du logement, la question des logements vides et insalubres est importante. Après l'utilisation du droit de gestion public à la fin de novembre 2016, les mesures prises renforcent la lutte contre ces logements laissés à l'abandon. Nous allons dans la bonne direction.