Un sondage qui montre qu'il y a encore du chemin à parcourir

Un sondage qui montre qu'il y a encore du chemin à parcourir

Vraiment pour le caractère fun de l'info, j'avais posé la question sur  MON site de savoir ce que vous pensiez de la décision de Freddy Thielemans de me confier pour 10 jour le rôle de premier magistrat de la Ville de Bruxelles. Inutile de dire que je vois dans la décision du Bourgmestre une forme de reconnaissance du travail que je mène depuis trois ans et demi à la Ville et, à ce titre, je me suis senti honoré et reconnu. En dehors de cet aspect des choses, je n'y voyais pour ma part aucun tournant décisif dans l'histoire de cette ville. Les socialistes quelle que soit leur origine ehnique, sociale ou culturelle sont porteurs d'un projet en tout plein semblable.

Je ne suis plus bourgmestre aujourd'hui, Freddy a repris les rennes et il est l'heure de tirer le bilan :

1. sur le plan de la gestion de la Ville, il n'y a pas eu d'incidents particuliers ou d'impulsion nouvelle. L'arrivée de Mohamed à la tête de la Ville n'a pas été le cataclysme présdit par l'extrême droite, elle n'a pas été non plus "le grand soir", promis u espéré par d'aucuns. Plus que jamais, la politique est un travail d'équipe et devrait redevenir une question de projet.

2. sur le plan du sondage à présent, vous fûtes 226 à voter et pour qualifier cette situation particulière, je vous proposais 5 alternatives :

  • sans avis : vous êtes 5 à avoir émis ce vote. Comme je vous comprends. Pas d'avis particulier à émettre sur cette situation particulière, pas davantage que lorsque Faouzia Hariche ou Philippe Close ont embrassé cette fonction.
  • un non-événement : un élu est un élu, une équipe socialiste dirige cette ville avec des partenaires socio-chrétiens. le changement de capitaine pour une courte période ne change pas la ligne... Vous êtes 19 à avoir voté de la sorte. S'il n'avait pas été question de ma petite personne, j'aurais voté de la sorte.
  • une info sympa... : ben oui, c'est un non-événement sur le plan de la ligne lolitique mais c'est quand même sympa, ça montre que le parcours d'intégration suit son chemin et que le Collège est représentatif de la population de cette ville. Ca montre aussi que tous les élus sont des élus à part entière et qu'aucune fonction n'est inaccessible. Un premier ministre francophone possible? un bourgmestre un peu bronzé , notre société bouge dans un sens où celui qui est choisi par l'électeur remplit la mission qui lui est confié, quelle que soit son identité. Vous êtes 31 à considérer positivement ce clin d'oeil de la vie politique, soit 14% des votants.
  • un jour peut-être sans le ff ... Heureusement j'ai encore un nombre important d'amis sur mon propre site, même si ce ne sont pas eux qui constituent le groupe majoritaire. Merci à vous d'avoir participé à mon délire estival. Je vous embrasse tous :) J'ai également voté de la sorte et 80 internautes avec moi, ils représentent 36% des votants.
  • le monde évolue trop vite pour certains d'entre nous puisque le groupe le plus important des votants sur ouri.be estime "choquant" qu'un élu d'origine étrangère accède (même temporairement) à cette fonction. Par notre travail, il nous reste à convaincre qu'un homme est plus que sa couleur de peau et son origine. L'ampleur du phénomène nous montre que contrairement à Rotterdam, la population bruxelloise n'est vraisemblablement pas encore prête à sauter le pas. Il convient de remarquer un aspect que pointait "Deze week in Brussel" à mon propos et sur lequel je ne puis absolument pas leur donner tord : le Bourgmestre de Bruxelles doit être capable de s'exprimer correctement dans les deux langues officielles de la Région. Deze week in Brussel s'interrogeait sur mon degré de bilinguisme. Bien que né à Hasselt et y ayant vécu les premières années de ma vie, je ne parle pas néérlandais avec beaucoup d'aisance mais une langue, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas ! Je travaille à raison d'une demi journée par semaine à faire évoluer ma connaissance de la langue.

Il nous reste maintenant à partir en vacances pour recharger nos batteries et reprendre de plus belle à la rentrée.