Hackathon : quand des citoyens développent des applications au profit de leurs concitoyens

Hackathon : quand des citoyens développent des applications au profit de leurs concitoyens

Ces 17 et 18 octobre 2014 a été organisé, dans notre capitale, le Hackathon Open Data Brussels. Un ‘hackathon’ est un marathon de développement informatique, d’une durée allant de un à plusieurs jours, au bout duquel des équipes sont amenées à présenter le prototype d’une application mobile ou d’un service en ligne mis au point collectivement au cours de l’événement. Les lauréats sont à présent connus.

Le Hackathon Open Data Brussels est une initiative de Global Enterprise et de l’espace de coworking et d’innovation Transforma bxl réalisée en collaboration avec la Ville de Bruxelles, par le biais de GIAL, le partenaire informatique des administrations publiques, et la Région de Bruxelles-Capitale, via le Centre Régional d’Informatique de Bruxelles (CIRB).

Une quarantaine de développeurs ont participé à l’événement, dont 50% d'étudiants et 1/3 de femmes. Dans le cadre de leurs activités de codage et de développement, les participants ont utilisé, entre autres, comme « carburant », les données publiques (Open Data) rendues disponibles par la Ville de Bruxelles, via sa plate-forme Open Data et de la Région de Bruxelles-Capitale par le biais du Centre Informatique pour la Région Bruxelloise (CIRB) via la base de données géographique ouverte Urbis et de Bruxelles Mobilité.

Des hackathons sont organisés de plus en plus fréquemment dans le monde. Ils ont pour but de stimuler l’innovation et la collaboration entre des écosystèmes de développeurs et les acteurs privés ou publics locaux. La mise à disposition des données publiques non sensibles (Open Data) est quant à elle un enjeu majeur de l’Union européenne. L’Open Data peut apporter à la fois plus d’efficacité et de transparence au niveau du secteur public. Il offre aussi un potentiel d’innovation et d’exploitation économique pour des entreprises existantes ou en devenir et, par là, de création d’emplois. Le Hackathon Open Data Brussels s’inscrit clairement dans cette philosophie.

Mohamed Ouriaghli, Échevin de l’Informatique de la Ville de Bruxelles, précise la nature de son engagement : « Ce qui a motivé la participation de la Ville dans une telle entreprise, au-delà du caractère novateur de l’initiative, est son côté citoyen, ceci dans le prolongement de la gestion du site de la Ville résolument tournée vers les usagers. La création de la plateforme Open Data et la mise en ligne de jeux de données s’inscrivent dans cette volonté d’information et de transparence. Ici, les participants au Hackathon seront mis au défi de concevoir des applications utiles et profitables à leurs concitoyens ».

Le samedi soir, un jury, composé de cinq membres, a départagé les six équipes et a décerné trois prix :

  • le prix du meilleur prototype, remis par la Région de Bruxelles-Capitale, a récompensé le projet "Bow" proposé par Anne Collet. Cette application permet de détecter les points Wifi ouverts accessibles dans une ville, en complétant cette information d'éléments contextuels comme le bruit, la possibilité de se restaurer ou le temps d'utilisation autorisé ;
  • le prix de l’application/service croisant le plus de sources de données différentes, remis par la Ville de Bruxelles, a été attribué au projet "Think of the Children" de Xavier Dury. Cette application permet de visualiser, à partir d'une carte, la disponibilité de places dans les écoles de chaque commune de Belgique et de prospecter son évolution en fonction des prévisions démographiques au niveau local ;
  • le prix du prototype montrant le plus grand potentiel d’exploitation économique, remis par BECI (Brussels Enterprise Commerce & Industry) qui représente les entreprises bruxelloises, est revenu au projet "Publi-City". Cette application invite les citoyens à attribuer une note à des publicités vues en rue. Elle pourrait intéresser les annonceurs en quête d'analyse de marché sur les ressentis des consommateurs.

Les photos de la première journée.