Bruxelles.be : un site au service des résidents et des visiteurs de la Ville de Bruxelles

Bruxelles.be : un site au service des résidents et des visiteurs de la Ville de Bruxelles

Bruxelles.be a encore connu une forte progression de fréquentation en 2014. Des informations exhaustives répondant aux besoins d’information exprimés par les résidents bruxellois et les visiteurs de la capitale, ainsi que la plateforme Open Data qui propose des jeux de données, contribuent indéniablement à accroître l’attractivité du site. En moyenne, quelque 17.367 visites quotidiennes ont été recensées, soit une croissance de 8,2% par rapport à 2013.

D’un point de vue géographique, 70,8% des internautes habitent en Belgique. Les visiteurs étrangers proviennent principalement de France (10%), des Etats-Unis (3,3%), des Pays-Bas (2,8%) et du Royaume-Uni (2,2%). Parmi les visiteurs belges, 46,8% résident en Région bruxelloise, dont 33,3% plus particulièrement le territoire de la Ville de Bruxelles.

En ce qui concerne les pages les plus consultées, après la page d’accueil vient le moteur de recherche d’un bien immobilier à louer. Mohamed Ouriaghli (PS), Echevin de l’Informatique mais aussi du Logement, précise : « la transparence des vacances locatives contribue à renforcer l’attrait des Bruxellois pour les logements de la Régie foncière. Mais cette attractivité manifeste surtout de la forte demande éprouvée par les Bruxellois ou les personnes désireuses d’habiter la capitale. Notre Région manque de logements de qualité à un prix abordable, demande à laquelle la Régie foncière de la Ville de Bruxelles ne peut répondre seule ».

  • Interactivité

D’autres pages très consultées sont celles de la webcam de la Grand-Place, les offres d’emplois, mais aussi celle relative aux Plaisirs d’hiver, événement qui ne dure pourtant que cinq semaines. Un autre aspect intéressant est l’utilisation d’appareils mobiles comme des téléphones portables ou des tablettes. Plus d’un quart des visiteurs y ont recours pour 74,9% qui surfent sur le site de la Ville à partir d’un ordinateur fixe. En 2013 la proportion fixe-mobile était de 85-15.

Mohamed Ouriaghli : « les très bonnes fréquentations obtenues depuis des années sont le fruit d’une volonté farouche de communiquer efficacement et à bon escient. Concrètement, une équipe de trois personnes gère, alimente le site. Mais ce n’est pas tout. Cette équipe développe aussi de nouvelles applications comme l’Open Data qui rencontre un grand succès avec des données relatives aux stations Villo, les arrêts Collecto, les fontaines d’eau potable, les distributeurs d’argent, les toilettes publiques et le parcours BD ».