La Régie foncière a gardé son endettement sous contrôle en 2009

La Régie foncière a gardé son endettement sous contrôle en 2009

La Régie foncière de la Ville de Bruxelles, qui gère 2.800 logements, 600 commerces et 1.100 places de parking, a mis un peu plus de 110 nouveaux logements sur le marché et poursuivi en 2009 ses investissements dans le plan qui vise la production de 1.000 logements à l'horizon 2012.

Son endettement s'en est ressenti en conséquence. Mais il est resté sous contrôle, les charges de la dette ayant diminué de 11% par rapport à 2008, soutient Mohamed Ouriaghli.

Présentation Power Point des comptes 2009 de la régie foncière de la Ville de Bruxelles

 

Selon les comptes 2009 qu'Ouri a présentés vendredi, la dette globale s'élevait au 31 décembre dernier à 49 millions d'euros, soit 8,2 % de la valeur du patrimoine.

En 2009, la Régie a investi 3,3 millions d'euros (12% de plus) dans l'entretien du patrimoine existant. Elle a aussi investi près de deux millions dans des travaux d'amélioration du confort des habitations et quelque 11,2 millions dans la poursuite des investissements dans le plan logement de la Ville.

Allier construction et développement durable

Rayon recettes, les rentrées en provenance des locations ont augmenté de 6% notamment grâce à la mise sur le marché de 114 logements supplémentaires et le paiement de l'annuité pour le centre Anspach (800.000 euros). Les recettes courantes ont augmenté de 7%. Les recettes extraordinaires (huit millions d'euros) ont été affectées au remboursement de la dette et aux investissements.

*fait avec Belga